législatives 2012 : La Rochelle la honte de la démocratie

11 06 2012

Pour une fois, il ne s’agit pas d’un article sur une BD, mais un article sur mon opinion dédié à l’actualité. Je vous rassure bientôt des articles sur le comic kick ass, et le manga Claymore arriveront.

Bon, le premier tour des législatives est passé, et je m’insurge de la situation de La Rochelle où la démocratie est une notion particulière. Je précise pour ce qui me connaisse pas, je n’ai pas d’attachement à un parti politique, il y a du bon et du mauvais dans chaque parti. La politique ne se résume pas à mes yeux à un groupie avec des œillères qui soutient son partie quoiqu’il arrive. C’est d’ailleurs ce que je reproche à l’heure actuelle, nos politiques s’affichent comme des peoples en quête de pouvoir, et non comme des hommes véritablement engagés. Le PS et l’UMP ressemblent plus à un PSG / Marseille qu’à des vrais politiciens dans une période de crise qui nous touche tous plus ou moins.

J’ai voté pour Falorni non pas par soutien de ses idées politiques, mais pour contrer Ségolène Royal, voici les raisons…

Pour celui qui suit un minimum l’actu, j’imagine que la plupart des personnes savent que Ségolène Royale arrive légèrement en tête dans ma ville et exige que son rival se rallie à elle, c’est juste honteux.

En gros, pour résumer, en décembre 2011, Ségolène Royal a été parachutée dans notre ville pour se présenter au nom du PS.

En théorie, pour se présenter à ce poste, il faut une mini élection locale du parti, chose qui n’a pas été faite. 4 autres personnes ont souhaité se présenter, mais que nenni, ils n’auront pas cette chance !

Résultat, son rival Falorni se présente en tant que divers gauche.

Si Ségolène Royale a été parachutée dans notre ville, c’est pour une raison particulière, La Rochelle est une ville de tendance gauche majoritairement. Mais suite à quelques couacs dans la région, elle n’aurait pas été sûre de gagner les mini élections de son parti.

Par exemple, Ségolène Royale lors de la catastrophe Xynthia a été plus que discrète (c’est quand même la présidente de la région). Aucun soutien immédiat à la population, elle qui était pourtant si proche des caméras, elle ne s’est jamais montrée aussi discrète. Elle affichera son soutien qu’une bonne année après la catastrophe.

En 2011 (un an après la catastrophe), elle refuse de financer une partie des digues qui assure la sécurité à la population, et en 2012, les digues sont toujours dans le même état (en gros, une autre catastrophe peut arriver). Une partie de la ville d’Aytré ressemble à une ville bombardée pendant la seconde guerre mondiale. Le bout de quartier en question est « caché » à la population et reste potentiellement très dangereux si des enfants ont l’idée de jouer dedans où des SDF souhaitent s’abriter.

Chose marrante et navrante, pour son programme législatif 2012, elle parle enfin de financement des digues. Technique ultime d’électorat pour s’attirer la sympathie des personnes qui n’ont pas de mémoire. Même en dehors de Xynthia, notre présidente de région a été une catastrophe, beaucoup de promesses en l’air et lance des projets stupides (construction d’un garage à vélo dans un lycée qui a déjà un garage à vélo, lancement du train à 1€ les premiers mercredi du mois (idée qui dure 2 mois), et j’en passe. Elle avait également financé une société de voitures écolo à hauteur de 5 millions d’euros.

Une initiative pas forcément mauvaise, mais la somme est énorme, mais le financement est ridicule au vue des ambitions de la société, et forcément, la société en question a fait faillite peu de temps après. Soit le financement aurait dû être plus important, soit pas du tout, mais là, c’était un coup d’épée dans l’eau, une épée à 5 millions d’euro… La liste de toutes ses boulettes seraient longues à résumer.

Globalement, la région ne bouge pas plus qu’avant, Ségolène ne fait pas grand chose pour celle ci. Notre présidente de région est à vrai dire peu présente dans la région, et laisse le travail à ses assistants. Pas de caméras ? Pas de présence, c’est quasi systématique.

La, où la notion de démocratie est spéciale avec elle (elle peut bien se moquer du gouvernement chinois, elle n’est pas mieux), c’est que lorsqu’elle préside, elle lui arrive de refuser un temps de parole lors de certaines assemblées y compris dans son propre camp (ça va être beau si elle est au perchoir), comme l’atteste la vidéo ci dessous. Ségolène Royal ne débat pas, elle a ses idées point !

Bref pour en revenir aux législatives, il faut savoir que Falorni et Ségolène sont 2 soutiens de Hollande. D’un coté Falorni a toujours été fidèle a Hollande depuis 10 ans, et Ségolène non, car elle a taclé plusieurs fois notre nouveau président dans le passé, (mais on connaît leur ancienne situation familiale). Le parti socialiste (enfin les groupies de Ségolène) ont mené la vie dure aux affiches de Falorni dans la ville. Dans certains quartiers, les affiches du candidat avaient totalement disparu. De plus, le parti avait souhaité attaquer Falorni sur la présence de la mention du slogan « soutenu par la majorité présidentielle ». Il est considéré comme un « traître » au sein de son parti qu’il a toujours soutenu. Mais bon, Falorni n’est pas aussi médiatique que Ségolène !

Elle est donc en tête dans notre région, mais contrairement à ce qu’elle a pu faire croire hier à la TV, son avance n’est pas confortable, et elle a peur.

Elle devance certes son rival de quelques points (32% contre 29 % soit un peu moins de 2000 votes d’écart). Sauf qu’une partie de l’UMP (19%) va voter Falorni pour contrer Ségolène Royale. Elle a demandé donc à Falorni de se rallier à elle.

Elle dit

« Je suis en tête, et je suis très heureuse de ce résultat. Comme vous le savez, il y avait aussi un autre candidat de gauche dissident. Je l’appelle à venir vers moi.

Objectivement il pourrait le faire [se maintenir], mais les lois républicaines et les lois de la gauche veulent que celui qui est arrivé en tête ait la responsabilité de faire ce rassemblement. Je tends la main à ce candidat sans rancune. »

Quel honte de parler de loi républicaine et de gauche quand on a été parachutée…

Les ténors du PS (dont Martine Aubry) tentent de dissuader Falorni de refuser de se rallier. Parti qui l’a exclu… Ironie quand tu nous tiens.





Ascension

8 05 2012
   Critique manga

Ascension

Découvrez un manga basé sur l’alpinisme

Lire le reste de cette entrée »





Critique Ip Man

17 04 2012
   Critique Manhua

Ip Man

Découvrez le manhua semi biographique sur la jeunesse d’Ip Man : le maître de Bruce Lee

 

Lire le reste de cette entrée »





Record / chiffre et situation de la BD dans le monde

13 04 2012
   Dossier BD mondiale
Les records et chiffres

Découvrez les records du domaine de la BD, ainsi qu’un point sur la situation de la BD dans les pays du monde.

Lire le reste de cette entrée »





Dragon Ball Multiverse

4 04 2012
   Critique BD/manga
Dragon Ball Multiverse

Découvrez un titre sur Dragon Ball réalisé par des amateurs

Lire le reste de cette entrée »





Red Meat

27 03 2012
Critique Comic

Red Meat

Découvrez un comic strip à l’humour noir

Lire le reste de cette entrée »





Ma vie de zombie

25 03 2012
   Critique BD

Ma vie de Zombie

Découvrez l’histoire de Léon Malmeau, un gardien de cimetière qui devient petit à petit un zombie.

Lire le reste de cette entrée »